RoboBee, le plus petit drone volant du monde !

Après dix ans de recherche, les chercheurs d’Harvard ont dévoilé le premier vol de ce qui semble être le plus petit drone volant du monde. Une belle percée dans le domaine de la microfabrication.

RoboBee-plus-petit-drone-robot-volant-du-monde

Inspiré par la nature et particulièrement par l’anatomie submillimétrique des insectes, ce minuscule robot baptisé RoboBee s’apparente à une abeille ou à une mouche. Il est aussi petit qu’une pièce de monnaie, fait la moitié de la taille d’un trombone et pèse moins d’un dixième de gramme.

Plus fort encore, l’insecte robot est capable de s’envoler à quelques centimètres du sol, de suivre une trajectoire de vol prédéfinie ou encore d’effectuer un vol stationnaire.

Pour voler, RoboBee dispose de deux minuscules ailes très minces capables de battre 120 fois par seconde, si vite qu’elles deviennent presque invisibles à l’œil nu, sans oublier le désagréable son qu’elles produisent tout comme un véritable insecte volant. Afin de manœuvrer ce micro-robot, les chercheurs ont mis au point des systèmes de contrôle, des muscles et des articulations mécaniques minuscules.

Pour le moment, le prototype du robot est encore relié à son câble d’alimentation mais dans le futur les chercheurs souhaitent développer et y intégrer une micro pile à combustible, et ainsi lui donner plus d’autonomie en vol.

Initialement développée pour étudier le vol des insectes à travers le biomimétisme, l’équipe de chercheurs d’Harvard pensent que leur invention RoboBee pourraient trouver des applications dans les domaines de la sécurité et du sauvetage en se faufilant dans des endroits difficilement accessibles.

Source Harvard via BBC

Cet article RoboBee, le plus petit drone volant du monde ! est apparu en premier sur Actinnovation | Nouvelles Technologies et Innovations.

RoboBee, le plus petit drone volant du monde !