Le robot-guépard du MIT peut maintenant sauter au-dessus des obstacles

Le robot quadrupède du MIT peut maintenant voir et sauter au-dessus des obstacles pendant sa course, en totale autonomie.

Le guépard robotique analyse le parcours devant lui, un peu comme le ferait un coureur humain. Quand il détecte un obstacle en approche, il estime sa distance et sa hauteur. Le robot décide alors du meilleur moment pour sauter et ajuste sa foulée pour exercer une forte poussée vers le haut juste avant l’obstacle.

En fonction de la hauteur de l’obstacle le robot est capable d’ajuster sa force pour atterrir en toute sécurité et poursuivre sa course.

Crédit : MIT

Durant les tests sur un tapis roulant de 4 mètres de long, le robot-guépard a réussi a sauté au-dessus d’un obstacle de 46 cm tout en maintenant une vitesse moyenne de 8 km/h. Sur tapis, il parvient à éviter 70% des obstacles.

Les ingénieurs l’ont ensuite laissé courir librement. Dans ce cas le robot-guépard dispose d’un peu plus de temps pour analyser les obstacles en approche. Lors de ces tests il évite 90% des obstacles.

Une belle prouesse technologique puisque le robot présente un véritable comportement dynamique et autonome. Pour parvenir à cela, les ingénieurs du MIT ont relevé quelques défis tels que la gestion de l’équilibre du robot, l’ajustement de la puissance du saut ou encore la gestion de l’impact à l’atterrissage.

Financée, en partie par la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), l’équipe de chercheurs va maintenant essayer de renouveler cet exploit sur un sol mou comme un terrain herbeux.

Cet article Le robot-guépard du MIT peut maintenant sauter au-dessus des obstacles est apparu en premier sur Actinnovation | Nouvelles Technologies et Innovations.

Le robot-guépard du MIT peut maintenant sauter au-dessus des obstacles