Airbus lance son challenge robotique

La première édition du Challenge Airbus Shopfloor est lancé. Il s’agit du premier défi robotique de grande envergure lié à l’industrie aéronautique. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mars 2016.

Les équipes robotiques du monde entier sont invitées à s’inscrire dès maintenant, pour avoir une chance de participer à la compétition qui se déroulera au mois de mai, du 15 au 21, en direct du salon IEEE 2016 International Conference on Robotics and Automation (ICRA), à Stockholm, en Suède.

Avec un carnet de commandes avoisinant les 7 000 appareils, Airbus est constamment à la recherche d’outils innovants pour optimiser sa chaîne de production et s’intéresse particulièrement aux technologies robotiques et aux unités de perçage automatisées. En Espagne par exemple, avec des robots humanoïdes à double bras NextAge (de la marque japonaise Kawada), qui portent assistance sur les lignes de montage à Cádiz.

L’assemblage d’un avion comporte plusieurs centaines de milliers de steps, des processus de perçage, de serrage et des points de contrôle la plupart du temps. Certaines opérations sont automatisées, mais beaucoup d’entre ells sont faites à la main par un opérateur en raison d’un certain nombre de contraintes -de place ou de poids. L’utilisation de robots à la fois plus légers et moins volumineux pour effectuer ces tâches répétitives et pénibles,
permettrait de réduire l’effort consenti par les opérateurs.

Compétition robotique Airbus

Airbus souhaite pouvoir généraliser l’intégration de solutions robotiques à ses lignes de montage déjà en place, dont le cycle de vie est souvent supérieur à 10 ans. Des robots qui devront être modulables, ne pas demander d’installation au sol ou une infrastructure spécifique, et qui devront respecter les normes industrielles de fiabilité, qualité et précision.

Les équipes retenues devront concevoir et mettre au point un robot autonome et léger, capable de percer des trous de manière précise, conformément aux standards dans l’aéronautiques. Les robots devront effectuer cette tâche plusieurs fois et dans des angles différents, sur une tôle semblable à une partie du fuselage d’un appareil et dans un temps imparti. Le jury se basera sur la rapidité d’exécution ainsi que sur la précision du perçage.

L’équipe qui remportera l’Airbus Shopfloor Challenge repartira avec un chèque et la possibilité de développer son projet au sein d’Airbus. Le leader en aéronautique se réserve le droit d’incuber également d’autres projets s’il les considère prometteurs.

Le défi en détails

La compétition se déroulera en direct de l’ICRA 2016. Chaque épreuve durera 60 minutes, durant lesquelles les robots feront des trous dans un panneau d’aluminium. Le robot, installé sur une base fixe, devra être capable de réaliser cette action sur la totalité de la surface du panneau. Le robot peut comporter plusieurs bras / actionneurs tant que leur asservissement / synchronisation est opérationnel.

Les robots qui parviendront à percer 7 trous ou plus seront également récompensés financièrement.

Dernières précisions, et non des moindres : le robot devra être programmé avec un logiciel en open source, peser moins de 100 kg, et être entièrement autonome pendant les épreuves (aucune transmission ou contrôle à distance par un opérateur ne sont autorisés).

Pour en savoir plus ou s’inscrire, visitez la page dédiée.

Cet article Airbus lance son challenge robotique est apparu en premier sur H+ Magazine.

Airbus lance son challenge robotique