Awabot et la robolution des beameurs

Créée en 2011, la société lyonnaise Awabot n’en finit plus de grandir. Son pari ? Révolutionner la visioconférence et réhumaniser les distances.

Dans les allées du salon Innorobo, on ne pouvait pas passer à côté du robot Beam. Ce robot de téléprésence a en effet un atout de taille pour la visioconférence : il est mobile. Chez Awabot, qui souffle ses six bougies, on sent beaucoup de fierté. En direct de Lyon, Bruno Bonnell, le président fondateur, témoigne depuis son bureau via un Beam Pro : « Je crois que c’est touchant de voir une start-up qui commence à se développer. Six ans, c’est un âge de raison. Nous ne sommes plus qualifiés comme une start-up. On fait partie des meubles à Innorobo, et c’est avec beaucoup de plaisir ».

awabot-beam-innorobo-1

Aujourd’hui, Awabot s’impose donc peu à peu comme une entreprise leader sur le marché de la téléprésence. Ses experts s’engagent à développer des solutions technologiques d’avant-garde dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’événementiel, du commerce de détail ou encore de l’assistance à la personne. Une démarche assumée qui prône l’émergence de nouveaux rapports entre les hommes et les machines à l’heure de nombreuses problématiques sociétales, du business à la qualité de vie en passant par la présence virtuelle à distance.

« Le plus important, c’est que la robotique de service est en train de gagner progressivement du galon et des marchés, tels que les marchés de la télécommunication intelligente et la téléprésence. Avec la possibilité de communiquer par un écran et également de bouger. Cela concerne aussi le marché de la livraison, qu’elle soit à destination de particuliers dans un hôtel ou pour une utilisation professionnelle comme c’est le cas dans certaines usines », explique Bruno Bonnell. Au coeur de l’industrie du numérique depuis bientôt 40 ans, ce multi-entrepreneur visionnaire (Infogrames, Infonie,…), qui se présente pour « La République en marche » aux législatives dans la 6ème circonscription du Rhône face à Najat Vallaud-Belkacem, ajoute : « Tout cela montre bien qu’en dehors de la robotique humanoïde, il y a une robotique beaucoup plus pratique. Dans la fonctionnalité, on voit bien que celle-ci augmente l’homme au lieu de le remplacer ».

Chez Awabot, le produit phare à destination des professionnels se nomme le Beam+Max, pour lequel il faut compter 6400 euros. Du haut de ses 135 cm pour 22 kg, il est équipé de deux caméras grand angle et de quatre microphones. Comment ça marche ? Primo : connexion à l’application Beam. Secundo : prise de contrôle d’un robot BeamPro, Beam+ ou Beam+Max. Tertio : interaction à distance avec un interlocuteur et déplacement libre dans ses locaux.

awabot-beam-innorobo-2

En parallèle, Awabot a également présenté son robot Relay. Après l’hôtellerie, ce cobot de livraison autonome conquiert de nouveaux terrains de jeux. « C’est un projet exceptionnel pour lequel nous sommes partenaires, c’est formidable pour nous d’être en Europe », assure Steve Cousins, le président de l’entreprise californienne Savioke à l’origine du robot. Au tour de Jérémie Koessler, directeur général d’Awabot, de renchérir : « Nous sommes extrêmement honoré de collaborer avec Steve et ses équipes de Savioke, une société emblématique de la robotique mondiale. C’est grâce à ces produits que Awabot rayonne. Nos produits font partie des plus avancés en robotique de service B to B. Nous espérons faire un grand chemin avec Steve sur ces prochaines années et conquérir l’Europe avec ces robots ».

Aux Docks de Paris, clients et partenaires d’Awabot ont été conviés à venir raconter, témoigner et partager leurs projets avec les visiteurs. Tous sont convaincus que la téléprésence est la solution de service pour une communication plus humaine dans le domaine de la robotique. « On a décidé de prendre la robotique sous le format des usages plutôt que de la technologie », précise Jérémie Koessler. Vous avez jusqu’à jeudi 18h pour venir participer aux meet-ups organisés par Awabot. En direct du stand R11.

Cet article Awabot et la robolution des beameurs est apparu en premier sur Humanoïdes.

Awabot et la robolution des beameurs