Fedor, le robot russe bientôt dans l’espace

Au départ conçu pour secourir des personnes prisonnières dans des bâtiments effondrés, Fedor, le robot humanoïde qui partira dans l’espace en 2021, sait désormais quasiment tout faire.

Il mesure 6 pieds de haut (soit environ 1m82), pèse plus de 100 kilos et représente tout simplement le futur soldat de l’armée russe. Nous avions déjà abordé le sujet en 2015, mais cette fois les choses sérieuses commencent. Fedor, pour Final Experimental Demonstration Object Research, fait clairement penser à Terminator même si les Russes assurent que ce robot a été construit pour être envoyé dans l’espace. En s’appuyant sur son intelligence artificielle, ce dernier est capable de conduire une voiture, éteindre un feu, changer des ampoules ou encore utiliser une perceuse et autre soudeuse. Il a surtout appris à manier les armes en tirant avec des pistolets qui comportent des algorithmes de prise de décisions. Tout comme se déplacer sur des surfaces inégales et ce sans perdre l’équilibre…

Créé en 2014, Fedor visait initialement à remplacer les humains pour des situations à haut risque ainsi qu’à effectuer des opérations de sauvetage. Mais selon l’agence spatiale russe, les nouvelles compétences de Fedor vont lui permettre de participer à un projet beaucoup plus vaste : la construction d’une base sur la lune à des fins d’extractions minières. Cette base devrait héberger des humains et plusieurs robots de type Fedor qui seront notamment chargés de protéger le minerai fraîchement extrait par les astronautes. Pour éditer une image en trois dimensions de l’environnement, le robot est également équipé de caméras thermiques, de microphones et de lasers.

Ainsi, Fedor prendra place à bord du vaisseau spatial Federatsia. « Le lancement inhabité et le vol autonome de notre nouvel aéronef aura lieu en 2021. Mais je tiens à préciser qu’il sera symboliquement inhabité car son premier pilote sera le robot Fedor. Toutes les décisions à ce sujet sont déjà prises », a confirmé Evgueni Mikrine, chef constructeur au sein de la société aérospatiale Rosskosmos. Selon Dmitri Rogozin, le vice-premier ministre russe, Fedor est « capable de fonctionner sans scaphandre et de vivre non seulement dans le vaisseau piloté mais également à l’extérieur ». Le vaisseau Federatsia sera quant à lui capable de se maintenir en vol autonome pendant 30 jours. Pour un premier vol habité, il faudra ensuite attendre 2023.

Robot Fedor lève les bras

Une compétition pour le développement du software de Fedor

Le Fonds russe pour la recherche avancée (DRF), en collaboration avec le Ministère russe de l’Education, vient même d’annoncer qu’une compétition pour le développement du software de Fedor est prévue prochainement. Le concours commencera le 1er mai et se déroulera jusqu’au 28 février 2018. En jeu : la conception d’un logiciel pour le contrôle individuel du robot androïde, déjà capable de choisir lui-même la solution optimale de la tâche qui lui est assignée. En cas de nécessité, l’opérateur peut bien sûr en prendre le guidage.

Zoom main robot sur vanne

Selon Andrey Grigoriev, le directeur de la DRF, « la compétition se déroulera en trois étapes. Au moment de la phase finale, les logiciels créés par les participants seront téléchargés directement dans le système de gestion de Fedor ».

Avec la mise en oeuvre de cette nouvelle fonctionnalité, les gagnants du concours concluront donc un accord avec la DRF pour une coopération dans le domaine du développement d’algorithmes de contrôles autonomes de robots anthropomorphes.

D’ici 2021 en tout cas, il est certain que la technologie de Fedor aura encore évolué. Ce qui est innovant aujourd’hui peut rapidement devenir désuet demain. Mais à court terme, une chose est sûre : de plus en plus de robots anthropomorphes remplaceront efficacement l’homme pour les missions difficiles et dangereuses liées à l’exploration spatiale.

Robot Fedor serre la main

 

Humanoïde lève des poids

Robot Fedor et deux scientifiques russes

Robot Fedor pistolet à la main

Cet article Fedor, le robot russe bientôt dans l’espace est apparu en premier sur Humanoïdes.

Fedor, le robot russe bientôt dans l’espace