Le bras LBR IIWA de Kuka sait jouer au ping-pong

Les bras robots Kuka et le ping-pong… une histoire d’amour ! C’est un peu le passage obligé, le baptême de feu pour un bras robotique de la marque allemande. Après le KUKA KR AGILUS, c’est au tour du modèle KUKA LBR IIWA de se prêter au jeu…

Le LBR KUKA IIWA de l’Université de Stanford en Californie sait détecter les trajectoires des balles de tennis de table et faire quelques échanges avec les étudiants. Mais il ne s’arrête pas là : il peut également attraper une balle avec une tasse à café ou contrôler un drone en vol et le faire atterrir. Ce, grâce au travail des chercheurs du laboratoire d’Intelligence Artificielle de Stanford.

Faire jouer au ping pong un robot relève du défi, entre la mise au point d’un système de vision, la manipulation d’objets, des prises de décision rapides en temps-réel et la programmation du robot pour calculer les trajectoires et points de chute de la balle.

Selon Stanford News, “la mission requiert une large gamme de compétences de base mais nécessite en général du robot qu’il sache où il se situe dans l’espace, qu’il détecte les objets alentours et qu’il interagissent de façon autonome avec les objets dans son environnement.”

Cet été l’équipe scientifique du laboratoire d’IA de Stanford avait posté cette vidéo du bras KUKA LBR IIWA.

Cet article Le bras LBR IIWA de Kuka sait jouer au ping-pong est apparu en premier sur H+ Magazine.

Le bras LBR IIWA de Kuka sait jouer au ping-pong