Les neufs start-up innovantes repérées par Walt Disney

La troisième édition du programme Disney Accelerator vient de démarrer. Voici la liste des neuf start-ups innovantes repérées par la Walt Disney Company.

Le Disney Accelerator

C’est ce même programme qui avait pris la désormais très prolifique start-up Sphero, qui figure cette année dans le top 10 des start-ups de la robotique les mieux valorisées. En 2015, c’est le britannique Open Bionics, fabricant de prothèses imprimées en 3D qui avait suscité un grand engouement avec ses mains artificielles aux couleurs et formes des super-héros Marvel. Mais il ne s’agit là que de deux exemples parmi deux dizaines de compagnies toutes aussi innovantes les unes que les autres.

Car si Disney est avant tout connu pour ses films d’animation et ses parcs d’attraction, l’entreprise semble très impliquée dans les nouvelles technologies. Des technologies à ne pas négliger comme la robotique, avec son humanoïde hydraulique, mais aussi la réalité virtuelle comme en témoigne le cru 2016. Et ce n’est pas pour rien, les tentacules de la Walt Disney Company couvrent bien des domaines. Le groupe compte en son sein Marvel, Pixar, Lucasfilm mais aussi les médias ABC et ESPN. Et avec la promesse d’un futur parc d’attractions ayant pour thème l’univers de Star Wars, on ne peut que s’attendre à ce que les nouvelles technologies soient placées au cœur du divertissement. Quoi de mieux que la VR pour plonger dans la guerre des étoiles ?

Les soumissions de projets ont débuté en février et le programme a officiellement été lancé le 27 juin. Il se conclura au terme de 13 semaines de développement avec un jour de démonstration en octobre prochain. La dizaine d’entreprises sélectionnées pour entrer dans le programme d’accélération de Disney bénéficieront d’une expertise quasi séculaire et de locaux de travail à Burbank dans l’agglomération de Los Angeles, tout près des studios Universal.

Cette année, place aux projets plus imposants : “nous évoluons vers des start-up déjà ancrées et pour la première fois, nous intégrons un projet maison” explique Michael Abrams, vice-président de l’innovation chez Walt Disney. “Cette année, le programme d’accélération a été pensé pour faciliter les investissements dans un éventail beaucoup plus large de nos activités commerciales“.

Les 9 start-up sélectionnées

Cette année, ce sont 9 start-up qui ont été choisies par le groupe Disney pour rejoindre son accélérateur de Burbank. Voici la teneur de ce cru 2016 :

Ader est une marketplace en ligne qui rassemble les marques et sponsors avec les acteurs du monde du sport électronique et du jeu-vidéo sur la plate-forme de streaming Twitch. Ader enregistre plus de 50 millions de visiteurs mensuels.

Atom Tickets est une application mobile pour acheter et transporter ses billets de cinéma. Elle vous permet d’inviter vos amis sans avoir à payer pour eux, de découvrir de nouveaux films, de voir les bande-annonce, de lire les critiques et ainsi de suite. On retiendra essentiellement le billet numérique.

Hanson Robotics. Cette société s’est fait remarquée il y a de cela 3 mois en révélant Sophia, l’un des androïdes les plus semblables à l’Homme. Elle avait défrayé la chronique en déclarant qu’elle voulait détruire l’humanité… On doute que ce soit le dessein ultime de la Walt Disney Company, qui pourrait plutôt intégrer de tels humanoïdes dans son parc à thème ou pour ses prochains films Star Wars.

sophia-0

Jaunt. Pionnière de la réalitié virtuelle, cette entreprise développe à la fois des outils hardware et software pour propulser la réalité virtuelle sur le devant de la scène avec du cinéma en VR. Elle a déjà levé plus de 100 millions de dollars et vient de s’installer en Chine.

littleBits. A l’instar d’un Project Bloks ou d’un Google blockly, cette start-up propose des solutions de vulgarisation de la programmation informatique. Son but, aider les enfants à sauter dans le bain du code dès le plus jeune âge. La société a été créé par Ayah Bdeir, co-fondateur du Sommet de l’Open Hardware et ancien chercheur au MIT Media Lab.

Nom. C’est une plate-forme de streaming en ligne à destination des cuisiniers et des gourmands. Fondée par deux anciens cadres de YouTube, elle permet en somme de créer et de partager des vidéos tout en interagissant en temps réel avec sa communauté.

OTOY est un précurseur dans les processeurs graphiques nouvelle génération. Grâce à ses processeurs elle est capable de digitaliser des tas de contenus en un temps record, mais son cœur de métier, c’est bien la digitalisation 3D. Elle travaille sur des procédés holographiques qui pourraient bien révolutionner la diffusion de contenus.

Playbuzz est une plate-forme de création et de publication de contenus à destination des éditeurs, sponsors et bloggers. Cette start-up israélienne veut vous aider à créer du contenu mobile-friendly avec des formats optimisés, comme des sondages, des quizz, des conversations type Facebook et ainsi de suite. De manière à augmenter la lisibilité (pour ne pas dire visibilité) des contenus que vous diffusez sur internet.

Pour finir, Pley est une entreprise de jouets qui a un étrange modèle économique. Celle-ci veut révolutionner le commerce électronique des jouets en proposant des abonnements mensuels pour louer des jouets dans un catalogue de plus de 500 modèles. Quand on sait à quel point un enfant se lasse vite de son nouveau jouet… cela ne peut que marcher ! Pas sûr qu’ils apprécient le fait de renvoyer leur propriété pour autant…

Cet article Les neufs start-up innovantes repérées par Walt Disney est apparu en premier sur Humanoides.fr.

Les neufs start-up innovantes repérées par Walt Disney