Microsoft injecte de l’IA partout où elle peut

Microsoft vient de dévoiler de nouvelles innovations technologiques visant à faire entrer l’intelligence artificielle dans le quotidien en utilisant les ressources de l’informatique dématérialisée.

C’est bien simple. La multinationale américaine a décidé de placer de l’IA partout. « Nous injectons l’intelligence artificielle dans tous les produits et services que nous offrons », a confirmé Harry Shum, le vice-président de Microsoft, à l’occasion de la conférence Build 2017. des développeurs du groupe qui a lieu jusqu’au 12 mai à Seattle. « Nous assemblons depuis plus de 20 ans les briques pour construire la vague actuelle d’innovations dans ce secteur », poursuit Harrey Shum.

microsoft-intelligence-artificielle-1

Ainsi, Microsoft joue dans la cour de l’intelligence artificielle depuis un certain temps déjà, notamment pour développer le traitement de la parole. « Nous sommes l’une des deux sociétés qui ont créé un index mondial du web (Bing) qui prend beaucoup d’IA », rappelle Harry Shum. C’est notamment le passage au « cloud » qui a contribué à accélérer l’innovation. Avec plus de 100 millions d’abonnés Office 365 et l’outil OneDrive, Microsoft possède très certainement beaucoup de données. « Le service du cloud est capable d’exécuter des millions de calculs », affirme Harry Shum. Dans PowerPoint par exemple, le Quick Starter utilise l’IA pour aider à trouver le bon modèle de base, parfois à l’aide d’un seul mot tapé par l’utilisateur. L’IA de Microsoft peut même enrichir les présentations PowerPoint. Un système de vision cognitive analyse les photos et génère automatiquement Alt-Text pour elles.

Cortana dans votre maison

Les domaines les plus en vue sont l’apprentissage des machines, la reconnaissance vocale et les moyens de permettre aux robots d’identifier ce qu’ils voient. Pour Microsoft, le but est de faire entrer l’IA dans le quotidien des utilisateurs, notamment par le biais de la domotique et de l’utiliser pour améliorer les échanges entre l’utilisateur et les assistants vocaux équipant smartphones et autres tablettes. L’objectif de la conférence organisée à Seattle est d’améliorer les échanges entre les développeurs et Microsoft, qu’ils soient des étudiants développant une application ou des équipes d’ingénieurs professionnels.

microsoft-intelligence-artificielle-2

Cortana va arriver un peu partout dans votre maison. Lancé avec Windows 8.1, il restait pour l’instant réservé aux smartphones et aux ordinateurs. Mais à l’heure d’une rude concurrence, Microsoft compte bien lancer ses propres assistants personnels pour la maison. La firme tente ainsi à travers cette conférence de convaincre des développeurs de créer des applications et des produits compatibles avec Cortana. Nous savons par ailleurs que Microsoft lancera bientôt Cortana sur la Xbox ainsi que sur une enceinte en partenariat avec HP et Intel d’ici la fin de l’année 2017.

La concurrence fait rage en matière d’IA

Microsoft n’est en effet pas le seul groupe à travailler sur ce secteur où il affronte d’autres géants comme Amazon, Apple, Google ou encore IBM. Amazon vient de présenter une version à écran tactile de son assistant vocal Alexa alors que Harman-Kardon, propriété du groupe sud-coréen Samsung, a annoncé la prochaine commercialisation de son haut-parleur Invoke utilisant l’assistant vocal Cortana de Microsoft et intégrant le logiciel d’appel vidéo Skype.

« Microsoft essaie d’utiliser l’IA pour aider les entreprises à résoudre leurs problèmes et les développeurs à améliorer leurs applications. C’est différent d’Amazon, Facebook et de Google qui essaient avant tout de collecter des informations personnelles en utilisant l’IA pour vous vendre des choses ou vous envoyer des publicités », estime pour sa part Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights and Strategy. Ce dernier souligne ainsi que Microsoft laisse les développeurs modifier les commandes gestuelles, les logiciels de reconnaissance vocale et autres fonctions plutôt que de devoir les harmoniser selon un modèle commun à toutes les applications.

Contrairement à IBM avec Watson, Microsoft ne compte pas pour autant consolider tous ses efforts en matière d’IA derrière la marque Cortana. « Je pense que nous devons faire attention à l’endroit où nous avons Cortana et où nous ne le faisons pas. Pour moi, cela implique un ensemble complet de fonctionnalités au lieu de petits nuggets. Nous infiltrerons sans aucun doute l’intelligence et la compréhension dans tous nos produits de manière très partagée et partageable », insiste Harry Shum.

Cet article Microsoft injecte de l’IA partout où elle peut est apparu en premier sur Humanoïdes.

Microsoft injecte de l’IA partout où elle peut