Intel et Yuneec créent un drone anticollisions, le TYPHOON H

Très actif ces derniers temps (prise de participation au capital dans trois startups de drones et l’annonce en novembre 2015 du lancement de sa nouvelle architecture dédiée à l’IoT, Intel® IoT Platform, la firme américaine vient d’annoncer nombre de nouveautés au CES 2016 à Las Vegas.

Parmi les nombreuses prises de parole de la semaine dernière, celle qui a particulièrement marqué les esprits est l’intégration de la technologie Intel® RealSense™ dans le drone Yuneec Typhoon H, qui permet d’éviter les collisions et qui sera disponible dès le premier semestre 2016.

Hexacoptère Yuneec-Intel

A l’origine spécialisée dans le radio-modélisme, YUNEEC, la société basée à Shanghaï dans laquelle INTEL a investi 60 millions de dollars cet été, a montré la semaine dernière comment la technologie de vision embarquée développée par Intel peut à l’avenir, bénéficier à des systèmes tels que les robots, les drones et les voitures autonomes. Le système RealSense™ se compose de 3 capteurs – une caméra 1080p HD, une caméra infra-rouge et un projecteur laser infrarouge – qui permettent de percevoir, la profondeur de champ, analyser les déplacements d’objets et interagir avec ces derniers, tel un véritable « oeil humain ».

Au CES de Las Vegas, Intel et Yuneec ont fait la démonstration de l’intérêt d’un tel transfert de technologie, au bénéfice de l’utilisateur final. Dans une de leurs démos, un cycliste est suivi par un drone Typhoon H dans un parcours rempli d’obstacles, avec une adaptation en temps réel à son environnement de vol. Une chute d’arbre impromptue sur le trajet du drone a révélé sa puissance de calcul et d’adaptation. Précisons que cette technologie Intel® RealSense™ est disponible en option.

Pour la partie robotique, Brian Krzanich a présenté un transporteur personnel Segway de Ninebot qui peut se transformer en robot. Sa plateforme ouverte utilise une caméra Intel RealSense ZR300 pour naviguer au sein d’environnements complexes, et pour interagir de façon intelligente avec des utilisateurs et des capteurs dans une maison. Il est propulsé par un processeur Intel Atom™. Segway/Ninebot a l’intention de commercialiser ce robot et commencera par fournir un kit de développement au cours du second semestre de cette année.

Cet article Intel et Yuneec créent un drone anticollisions, le TYPHOON H est apparu en premier sur H+ Magazine.

Intel et Yuneec créent un drone anticollisions, le TYPHOON H

1M$ d’investissement dans le Drone Racing League

Il semble que la drone course racing « FPV » est sur le b​on chemin pour devenir un sport légitime.

Le Wall Street Journal rapporte que le propriétaire des Dolphins de Miami, Stephen Ross, a investi 1 M $ dans la Drone Racing League. Cette startup de New York prévoit six courses dispersés à travers les États-Unis avant la fin de l’année 2016. La Ligue a l’intention de faire de l’argent grâce aux sponsors, aux médias et à la vente de billets.

Un des gros défis, est de fournir des flux en direct avec un contenu convaincant qui fera en sorte que les téléspectateurs se sentent comme s’ils volaient.

La ligue se prépare pour un grand 2016 et construit des drones de course, avec des spécifications bien précises. Très semblable à des courses de Formule 1 ou de rallye… Les pilotes devront être attentifs à leurs machines et pourront faire des réparations ou modifications, ce qui rendra la course plus excitante !

Plus d’informations sur thedroneracingleague.com

Tibo Châtillon (AMKZ)
Après 10 années d’expérience dans le domaine des drones, il se spécialise dans le développement de solutions de machines sur mesure pour l’agriculture, le sauvetage, le transport…

Cet article 1M$ d’investissement dans le Drone Racing League est apparu en premier sur H+ Magazine.

1M$ d’investissement dans le Drone Racing League

Finalement, Philae ne se réveillera pas

 Les équipes chargées de piloter le petit robot Philae, en station sur la comète Tchouri, n’ont pas réussi à le réveiller. Mais grâce à la mission Rosetta, nous en savons cependant plus sur notre univers, et notamment sur la formation de la vie. Sa mission s’achèvera officiellement dans quelques jours, alors qu’il devrait faire -50 degrés sur la comète.
Finalement, Philae ne se réveillera pas