Top 50 Robotics Companies of 2016

Robotics Business Review unveils its fifth annual RBR50 list of the most influential robotics companies in the world. RBR50 companies were recognized based on their innovation, groundbreaking application, commercial success and potential, and represent many different levels and facets of the robotics ecosystem.
Top 50 Robotics Companies of 2016

Innorobo ‘Call For Startups’ : les 44 qui espèrent accéder aux finales

Parmi les moments forts des salons Innorobo (oui, il y en a plusieurs, et nous les détaillerons prochainement…) il y a celui-ci : le concours entre startups. Résolument porteur d’espoir, toujours tourné vers l’avenir, l’appel à Startups d’Innorobo est l’occasion de découvrir les jeunes pouces qui feront la robotique de demain.

Le ‘Call For Startups’ de Catherine Simon et de son équipe est un évènement ambitieux organisé depuis Innorobo 2013 (lire notre article à ce sujet). Il est la vitrine du dynamisme d’un secteur en plein essor et surtout, il ne se cantonne pas à la France puisqu’il parvient à rassembler des startups du monde entier : Etats-Unis, Russie, Inde, Grande-Bretagne…

Pour la 4ème édition, ce sont pas moins de 100 jeunes entreprises qui ont candidaté depuis le mois de décembre et espèrent accéder aux finales 2016. Elles répondent toutes à trois critères : avoir moins de 5 ans d’ancienneté, avoir levé pas plus de 2 millions de dollars et ne pas être affiliée à un grand groupe. Les 5 startups retenues pour la finale auront le privilège de présenter leur projet devant un jury prestigieux d’investisseurs et de l’écosystème robotique issu des quatre coins du monde, à Innorobo Paris le 24 mai prochain.

Il ne reste plus que 44 startups en lice tous secteurs confondus : agriculture, intelligence artificielle, industrie, maison connectée, transport… Des solutions innovantes d’aujourd’hui et de demain que le jury est en train d’étudier pour n’en garder que 5.

Bonne chance à toutes les demi-finalistes !

Voir la liste des 44 startups encore en lice
(re)-Découvrir les 5 finalistes d’Innorobo 2015

Cet article Innorobo ‘Call For Startups’ : les 44 qui espèrent accéder aux finales est apparu en premier sur H+ Magazine.

Innorobo ‘Call For Startups’ : les 44 qui espèrent accéder aux finales

BA Systèmes et GAUSSIN développent les robots des ports du futur

Dès 2017, des systèmes organisant de manière autonome le flux des conteneurs dans les ports devraient voir le jour en France, d’abord sur un site d’essais puis dans le port de Dunkerque. GAUSSIN porte le projet “VASCO” aux côtés de BA Systèmes.

VASCO pour « Véhicule Automatisé Supervisé pour COnteneurs » est un projet 100% français visant à développer le premier système entièrement automatisé avec guidage sans infrastructure pour le transfert de conteneurs dans les terminaux portuaires. A terme, ce système doit permettre d’optimiser la productivité et les coûts d’exploitation des ports.

Un consortium a été formé pour mener à bien ce projet de recherche. Il est constitué des laboratoires CRYSTAL de l’Université de Lille 1 et IRCCyn de l’École Centrale de Nantes qui travailleront sur l’automatisation et la navigation des robots mobiles (3 véhicules automatisés) ainsi que sur la supervision du système. La société Gaussin prendra la tête de ce projet, accompagné de BA Systèmes (que nous avions interviewé lors du salon Innorobo 2015).

BA Systèmes et GAUSSIN ont créé en octobre 2014 une startup commune, PORT AUTOMATION SYSTEMS (P.A.S.), consacrée à l’automatisation de terminaux portuaires. GAUSSIN développe des équipements portuaires et BA Systèmes est spécialisée en navigation sans infrastructures (guidage robotique et Fleet Management). Les deux entreprises ont mis au point un robot porte-conteneurs qui a fait l’objet d’une démonstration sur le port de Surabaya en Indonésie. Ils auront pour mission de concevoir et de mettre en oeuvre un démonstrateur constitué d’une flotte de 3 véhicules automatisés, d’un superviseur et d’un
système de changement automatisé des powerpacks. Ce démonstrateur évoluera dès 2017 en conditions réelles, d’abord sur le site d’essais d’Héricourt puis sur le port de Dunkerque (Terminal des Flandres).

VASCO est un « Projet de recherche & développement Structurant Pour la Compétitivité » (PSPC) financé à hauteur de 5,5 M€ par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

Cet article BA Systèmes et GAUSSIN développent les robots des ports du futur est apparu en premier sur H+ Magazine.

BA Systèmes et GAUSSIN développent les robots des ports du futur