Fish fins can sense touch

The human fingertip is a finely tuned sensory machine, and even slight touches convey a great deal of information about our physical environment. It turns out, some fish use their pectoral fins in pretty much the same way. And do so through a surprisingly similar biological mechanism to mammals — humans included.
Fish fins can sense touch

Ehang 184 : un concept de voyage en solo

La startup chinoise Ehang Inc a fait une première mondiale au CES 2016 en dévoilant le Ehang 184, capable de transporter un passager humain. Il ressemble à un petit hélicoptère mais avec quatre bras, huit moteurs et huit hélices.

Cet engin à propulsion électrique peut être complètement rechargé en deux heures, transporter jusqu’à 100 kg et voler pendant environ 20 minutes. La cabine peut accueillir une personne avec son sac à dos. On retrouvera certaines options comme la climatisation, le wifi et une lampe de lecture. Il est conçu avec des bras repliables, pour pouvoir se garer sur une place de stationnement classique.

La mise en route est enfantine, après avoir établi un plan de vol, le passager n’a plus qu’à faire un simple clic sur la tablette “décoller” et c’est parti. Il est conçu pour voler entre 300 et 500 mètres du sol à une vitesse maximale d’environ 100 km/h.

Le passager n’aura pas de contrôle sur le pilotage en vol, mais en cas de problème, un centre de contrôle à distance prendra le pilotage de l’engin pour assurer un atterrissage en toute sécurité. Une caractéristique supplémentaire fait de ce quadricoptère un engin plus sûr qu’un hélicoptère “traditionnel” : la redondance de ses moteurs et hélices, puisque le Ehang 184 est capable de réussir un atterrissage en urgence avec quatre de ses moteurs, soit la moitié de ses capacités. En outre, il sera en mesure de détecter de très petits obstacles comme des lignes électriques.

Les responsables d’Ehang ont déclaré que leur entreprise espère le vendre dès cette année, à un prix fixé entre $200 000 à $300 000, mais reconnaissent également qu’une zone d’interrogation juridique persiste : « Le monde entier n’a jamais vu une chose pareille. »

Tibo Châtillon (AMKZ)
Après 10 années d’expérience dans le domaine des drones, il se spécialise dans le développement de solutions de machines sur mesure pour l’agriculture, le sauvetage, le transport…

Cet article Ehang 184 : un concept de voyage en solo est apparu en premier sur H+ Magazine.

Ehang 184 : un concept de voyage en solo

Google Self-Driving Trucks Want to Deliver Your Packages

Google has been awarded a patent for self-driving delivery trucks that would bring packages to your door. The trucks would be fitted with lockers that could be unlocked via a PIN code sent to the customer or by using the customer’s credit card or an NFC reader. Once your package is received, the delivery truck is either onto its next delivery or back to the warehouse to pick up more packages.
Google Self-Driving Trucks Want to Deliver Your Packages