C’est déjà Noël chez DJI ! Des promos à saisir sur leur store en ligne !

Alors que le fabricant de drones chinois DJI s’apprête à ouvrir son premier magasin physique à Shenzhen courant décembre, il propose sur sa boutique en ligne désormais disponible en français, de belles promotions durant tout le mois de décembre.

Faut-il encore présenter le constructeur de drones de loisir, n°1 mondial de la prise de vue aérienne ? A l’approche de Noël, sur son site de vente en ligne, DJI propose des offres spéciales sur ses appareils ready to fly qui ont fait la réputation de la marque.

Bonne nouvelle, les trois différentes déclinaisons du Phantom 3 font partie de cette promotion, la version Standard, Professional et Advanced. Petit rappel de l’appareil : 1280 grammes, 4 rotors, équipé d’un sonar, d’un GPS et bien sûr d’une caméra, montée sur une nacelle et stabilisée sur 3 axes. La différence entre les 3 modèles se situe au niveau de la caméra, ou plutôt dans les modes vidéo de la caméra : avec le Phantom 3 Advanced, vous pourrez filmer en Full HD (1920 x 1080 pixels) à 60 images par seconde ou en 1080p à 60 images par seconde ; avec le Phantom 3 Professional, ce sera de la 4K soit 4096 x 2160 pixels à 30 images par seconde ; le Phantom 3 dans sa version Standard, visant le grand public ou le semi-professionnel, est quant à lui dépourvu du système de guidage à basse altitude et sa caméra filme en 1080p à 30 fps.

Les professionnels de la prise de vue aérienne ne sont pas en reste puisque le drone Inspire 1, dans ses versions V2.0 ou Pro, pensé spécialement pour les personnes ne souhaitant pas passer par la case apprentissage du pilotage, bénéficie également d’offres promotionnelles sur le site de vente en ligne de DJI.

L’autre bonne nouvelle pour les amateurs des produits DJI, qui nous le rappelons, ne commercialise pas uniquement des drones mais également des accessoires pour la prise de vue au sol comme les nacelles à main Ronin ou le stabilisateur Osmo, est l’arrivée du site de vente en ligne store.dji.com en version française.

Voici donc les promos proposées par DJI sur son site à l’occasion des fêtes de fin d’année :
– pour l’achat d’un Phantom 3 Professional ou Advanced ou Standard, la coque de transport à bandoulières est offerte, soit une économie de 179 €.
– pour l’achat d’un drone Inspire 1 V2.0 ou Pro, la batterie TB47 additionnelle est offerte, soit 199 € offerts.
– pour l’acaht du Osmo, Ronin-M ou Ronin, la batterie additionnelle gratuite, soit respectivement 39€, 89€ ou 149 € d’éconimie.

Pour profiter de ces prix ça se passe par ici ! Dernier détail : les promotions sont valables du 1er au 31 décembre minuit.

Cet article C’est déjà Noël chez DJI ! Des promos à saisir sur leur store en ligne ! est apparu en premier sur H+ Magazine.

C’est déjà Noël chez DJI ! Des promos à saisir sur leur store en ligne !

Ces robots qui cherchent à nous comprendre

Mieux comprendre l’être humain pour vivre en harmonie avec lui, faire des robots les compagnons du quotidien : c’est l’objectif de tous les constructeurs aujourd’hui. Mais pour cela il faut que ces androïdes soient capables de déceler le sens caché d’un sourire, l’ironie d’une parole et saisissent nos émotions.

Aperçu de deux projets de recherche qui vont en ce sens.

Le robot samouraï : fluidifier le dialogue homme-robot

A la différence du Motoman-MH24, pas d’épée pour ce robot samouraï dont le seul combat est celui de l’harmonie avec les hommes. Une équipe de chercheurs japonais a mis au point un humanoïde au système de reconnaissance faciale ultra-perfectionné, avec comme objectif de le rendre capable de communiquer avec les humains en temps réel.

Leur originalité ? Ils pensent que pour donner aux robots la capacité d’interagir de façon fluide et pertinente avec les humains, il faut le jeter dans la fosse aux lions. Alors, pas de tests interminables en laboratoire pour le robot samouraï : d’ici 2016, celui qui a été nommé AI-Samurai entamera un pèlerinage autour du monde afin de discuter avec tous les peuples : “Notre samouraï sans épée pourra désormais interagir avec les humains, en continuant de chercher la la solution pour que nous apprenions à coexister en harmonie avec ces machines“.

Si le célèbre hitchBOT autostoppeur avait pour but de mesurer la confiance que les robots pouvaient avoir envers les hommes, le robot samouraï poursuit, lui, une vraie quête pour l’amélioration de l’intelligence artificielle.

Les chercheurs lui ont ajouté une autre fonctionnalité étonnante, sans doute pour briser la glace et entamer plus rapidement le dialogue avec les humains : AI-Samurai peut poser à ses nouveaux interlocuteurs une série de questions afin de découvrir de quel grands samouraï japonais ils se rapprochent le plus.

Pas de doute qu’à son retour au Japon, dans quelques mois, ce robot aura appris beaucoup sur l’espèce humaine.

Ellie, le robot psychologue : comprendre au delà des mots

Plus de 80% de la communication serait non-verbale. Posture, expressions du visage, gestuelle : notre corps fait passer beaucoup d’information de façon inconsciente. Et pour s’intégrer dans notre monde, les robots auront besoin de décoder ces signaux, de les comprendre et de les reproduire. C’est de ce constat qu’est né le projet Ellie, le robot-psychologue virtuel.

Ellie s’accompagne de trois capteurs : une caméra vidéo qui analyse les expressions faciales de son patient, un capteur de mouvement qui suit ses gestes et un micro qui enregistre toutes les inflexions de sa voix. C’est ainsi que le robot est capable de réaliser jusqu’à 1800 mesures par minute. Chaque pause, chaque grimace et chaque hésitation sont enregistrées et analysées a posteriori pour faire un bilan de l’état émotionnel du patient, au delà de ce qu’il a pu exprimer (et donc feindre) avec les mots.

A l’origine, Ellie a été conçue par le Département américain de la Défense pour lutter contre le flot de suicides après les déploiements en Irak et en Afghanistan. Elle avait pour but d’assister les thérapeutes en mesurant ce que le corps dit mais que les paroles cachent.

Nul doute que les avancées seront réutilisées dans le domaine civil, afin de permettre aux robots de mieux nous comprendre et interagir avec les humains.

Marlène Moreira (@mrlnmoreira)
Ex-Aldebaran et passionnée d’innovation et de robotique.

Cet article Ces robots qui cherchent à nous comprendre est apparu en premier sur H+ Magazine.

Ces robots qui cherchent à nous comprendre

Spécial Noël : des robots pour les enfants

Noël approche, besoin d’idées cadeaux pour votre enfant ? Il adore les robots ! Alors c’est par içi…

Si votre enfant désire à travers le robot, un nouveau compagnon, le choix doit peut être se tourner vers les modèles Miposaur et le meccanoïd G15. Avec eux, il pourra interagir à volonté.

Miposaur de WowWee

Rendons à César ce qui est à César et commençons par Wow wee. En effet, cette marque depuis presque 15 ans se retrouve chaque année  dans les top ventes de Noël avec ses robots. Vous retrouvez la patte de Mark Tilden dans chacune des réalisations robotiques Wow wee comme je vous l’ai expliqué, il y a quelques temps dans cet article. Le dernier né est le Miposaur, que nous vous avons présenté en détails, il y a quelques semaines. C’est un robot en forme de dinosaure équipé d’une balle avec laquelle il peut interagir. La balle (trackball) a 6 modes jeux comme laisse (la balle connectée devient la laisse du robot, vous la mettez dans la poche et il vous suivra partout) ou ours en peluche (La balle devient le jouet adoré du robot) … Il est possible de le commander aussi avec la main, ou à partir d’une tablette. 149,99 €

Robot dinosaure Miposaur

Le Meccanoïd G15 de Meccano

Avec ses 61cm de hauteur, le Meccanoid G15 a une vraie présence. Ce robot de la marque Meccano est à construire (2 modèles possibles) dès 8 ans. Il est possible de lui apprendre des chorégraphies de 3 manières différentes :

  • grâce à une tablette et et la représentation 3D du robot
  • en lui mimant avec la “capture de mouvements”
  • ou encore avec la technologie LIM qui lui permet d’enregistrer les mouvements que l’enfant effectue sur le robot.

Robot Meccano et enfant

Il répond à plus de 30 commandes vocales pré-programmés et à une infinité d’ordres créés par l’utilisateur. Ils possèdent aussi plus de 1000 phrases pré-programmées (blagues, anecdotes, questions). 189 €

Vous pourrez trouver une présentation du modèle G15KS (version supérieure) sur ce site et une présentation détaillée du G15 sur le site de Meccano.

Le BB8 d’Hasbro

Noël 2015 est marqué par l’omniprésence de la force … marketing autour de Star Wars. Vous pourrez trouver de nombreux produits sous licence. A un point d’ailleurs, que les licences devraient rapporter plus que le film lui même :). Un robot devrait avoir une importance dans ce nouvel opus, c’est le BB8. A l’allure sympathique, il a l’apparence d’une boule surmontée d’une tête en demi-sphère, lui octroyant un déplacement original. Hasbro propose un modèle télécommandé BB8. 99 €

droide BB8 de star wars et télécommande

Les 2 robots qui suivent, sont utilisés dans l’enseignement pour initier les enfants à la programmation. Ils permettent aussi des réalisations avancées. Ainsi j’ai encore vu la semaine dernière un étudiant en thèse utilisant le robot Thymio. Les applications sont donc très riches et promettent de longs week-end avec ses enfants autour de la petit bête :).

Le robot Thymio

Si votre enfant est curieux… peut être est-il temps de l’intéresser à Thymio. Ce robot accessible dès 4 ans, possède 6 comportements préprogrammés et peut être programmé à partir d’un logiciel graphique (IDE Aseba Studio) sur le principe du “glisser-déposer”. Il possède des “fixations lego” qui permettent d’ajouter facilement des pièces Lego pour le décorer, y ajouter un bras, …. En son centre, un emplacement est prévu pour y insérer un stylo et lui permettre de dessiner.

C’est un vrai robot, il est donc équipé de capteurs, sur le devant pour l’évitement d’obstacles, sur le dessous pour le suivi de ligne, et d’un accéléromètre. Il s’illumine pour informer visuellement ce qu’il est en train d’exécuter. Vous pourrez trouver sur le web plein de réalisations sympathiques. La version II est disponible au prix de 139,99 €.

Module Thymie pour l'éducation

La boîte Mindstorms de Lego

Dans le même ordre d’idées, vous avez un robot qui fait depuis plus de 15 ans,  le bonheur des enfants, c’est le Mindstorms de Lego. La dernière version EV3 est en fait une boite livrée avec plus de 550 pièces, un module à programmer, des moteurs et des capteurs. Elle vous permettra de créer de nombreux réalisations telles que le robot serpent qui essaiera de vous piquer avec ses crocs ou GRIPP3R, un robot capable de saisir un objet comme une canette et de le transporter. Là aussi, ce robot est programmable graphiquement.

Robot punk lego mindstorms

Quel budget faut il mettre pour un robot ? Certains prix peuvent vous paraître élevés. En fait, la question est “Comment l’enfant va adhérer à ce robot ?”. Un robot à 150, 200 ou 300 euros est un coût énorme. Maintenant si l’enfant joue 10 heures par semaine pendant 2 ans. C’est un bon achat. Il ne faut pas acheter une boite Mindstorms en espérant qu’il s’intéresse à la robotique. Sinon elle risque de prendre la poussière au fond d’un placard. Il faut une vraie curiosité de l’enfant vers la technique. Et alors là, attendez vous à ce qu’il vous surprenne par sa créativité. 339 €

Jérôme Damelincourt (@j_damelincourt)
Fondateur de Robopolis, passionné par les robots, l’intelligence artificielle, et les sciences cognitives, je vis mes rêves de robots.

Cet article Spécial Noël : des robots pour les enfants est apparu en premier sur H+ Magazine.

Spécial Noël : des robots pour les enfants

Valkyrie n’a jamais été aussi souple !

Valkyrie, le robot humanoïde de la NASA, sera un jour envoyé sur Mars. Mais en attendant, les ingénieurs de la NASA viennent de publier une vidéo pour montrer que leur robot est très agile.

Initialement, le robot “R5” Valkyrie était conçu pour être un robot de sauvetage et intervenir dans des zones sinistrées. En novembre 2015, il a été confié aux laboratoires de deux universités américaines (Massachusetts Institute of Technology et l’Université Northeastern) afin de faire avancer son développement et imaginer une utilisation dans des environnement extrêmes comme sur Mars ou d’autres planètes.

Le Johnson Space Centre vient de publier cette vidéo où l’on voit Valkyrie, 1,80 mètre pour 131 kilos, gesticuler, tenir sur une seule jambe, tout en gardant son équilibre… de gestes complexes qu’il exécute à la perfection ! On vous laisse avec la vidéo, n’oubliez pas de couper le son horrible et d’admirer la souplesse de cet humanoïde !

Cet article Valkyrie n’a jamais été aussi souple ! est apparu en premier sur H+ Magazine.

Valkyrie n’a jamais été aussi souple !

xCraft lève plus de fonds pour son drone X PlusOne

Pour se différencier des autres drones disponibles sur le marché, les 3 créateurs du X PlusOne ont eu l’idée de combiner la maniabilité d’un quadricoptère avec l’autonomie et la vitesse d’un petit aéronef.

Ses concepteurs, JD Claridge et Charles Manning, ont fait leur carrière dans le secteur de l’aéronautique et des technologies, ce qui explique que leur drone, capable d’atteindre plus de 100 km/h en vol, ait convaincu de nombreux investisseurs. D’abord sur la plateforme Kickstarter, qui leur a permis de rassembler 143 000 $ grâce à 263 donateurs. Puis, le projet a été sélectionné pour passer dans l’émission de téléréalité américaine Shark Tank, où un groupe d’investisseurs décident de financer ou non des startups. Grâce à ce passage TV, xCraft a réussi à lever 1,5 M$.

Le drone X PlusOne a été imaginé comme solution plus rapide pour la livraison de colis ou pour la cartographie. Il est à décollage et atterrissage à la verticale – un VTOL (vertical takeoff and landing hybride)- Sa pointe avant est interchangeable, ce qui permet de pouvoir équiper le drone avec différentes optiques selon la nature de la mission.

Cette nouvelle levée de fonds va permettre à xCraft de passer à la phase de production mais également de développer un deuxième projet : le PhoneDrone, un support qui donne des ailes à tout smartphone et le transforme en drone à quatre hélices.

Pour 195$ seulement, le Phone Drone s’appuie sur les performances et les composants d’un smartphone et les utilise pour la navigation, la détection de mouvement, et la prise d’images. L’utilisation d’un smartphone permet également de s’appuyer sur des OS connus, permettant ainsi à la communauté de développer potentiellement un nombre important d’applications. La campagne Kickstarter s’est achevée hier avec succès puisque xCraft a levé 325 952$.

Cet article xCraft lève plus de fonds pour son drone X PlusOne est apparu en premier sur H+ Magazine.

xCraft lève plus de fonds pour son drone X PlusOne