Robots footballeurs : la France championne du monde

Pour la deuxième année consécutive, la France remporte la RoboCup. Organisée le week-end du 29 juillet dernier à Nagoya au Japon, l’édition 2017 a tenu toutes ses promesses.

Au terme d’une compétition maîtrisée de bout en bout, la France est devenue championne du monde de football dans la catégorie robots humanoïdes KidSize en s’imposant en finale face à la Chine (les Zju Dancers) sur le score net de 4-0. Il s’agit de Rhoban, une équipe de robots-footballeurs humanoïdes issus du LaBRI, un laboratoire de recherche en informatique de l’université de Bordeaux qui regroupe chercheurs et ingénieurs.

Au total, ces derniers auront inscrit 41 buts contre deux encaissés lors de cette 20e édition de la RoboCup« Sous son caractère ludique, l’épreuve de football porte deux problématiques de recherche fondamentale pour la robotique : locomotion et plus généralement la motricité, et l’autonomie par intelligence artificielle », expliquent les membres de Rhoban, dont le robot, créé en 2008, a beaucoup évolué grâce à une nouvelle conception mécanique allégée et des algorithmes d’analyse d’image et de stratégies plus évoluées.

En effet, la RoboCup est avant tout une compétition internationale scientifique. Elle permet aux chercheurs du monde entier d’échanger sur les progrès technologiques. La majorité d’entre eux souhaitent faire notamment avancer la recherche dans le domaine médical.

robocup-champion-foot-1

La RoboCup regroupe cinq catégories : la « standard », qui se dispute avec des robots Nao, se joue sur la coordination entre les machines ; la « taille moyenne » résulte de la combinaison entre électronique, mécanique et informatique ; la « petite taille » met en jeu des robots de moins de 15 centimètres qui s’affrontent avec une balle de golf ; la « simulation » se concentre sur l’intelligence artificielle ; et la catégorie humanoïde (trois ligues : KidSize, TeenSize et Small Size) avec différents défis tels que la marche dynamique, la course, le pilotage du ballon, la conservation de l’équilibre ou encore la perception visuelle du ballon.

robocup-champion-foot-2

Une fois sur le terrain, les robots sont totalement autonomes. Ils doivent gérer l’aspect technique et tactique, tout en se localisant dans l’espace pour interagir avec leurs coéquipiers. A terme, cette compétition ambitionne de battre une équipe d’humains d’ici 2050…

Mais pour l’heure, l’objectif semble quelque peu inaccessible, surtout lorsque l’on voit les machines trébucher sur le gazon à chaque tentative de passe ou de tir.

L’équipe Rhoban rêve désormais d’accueillir la RoboCup à Bordeaux en 2020. Leur candidature a reçu le soutien de la région Nouvelle Aquitaine, de Bordeaux Métropole et de l’Université de Bordeaux. Réponse lors de la prochaine édition à Montréal en 2018.

Cet article Robots footballeurs : la France championne du monde est apparu en premier sur Humanoïdes.

Robots footballeurs : la France championne du monde