Star Wars : Le Réveil de Sphero

Sortie du 7ème volet de la saga Star Wars oblige, aujourd’hui, deux éléments incontournables de l’univers Star Wars seront flattés : les fans et le business ! Ces deux derniers, intimement liés, arrivent encore à être bouleversé presque 40 ans après la création par Georges Lucas en 1977.

C’est le cas pour Sphero, startup américaine lancée en 2010 et commercialisant des objets connectés / gadgets télécommandées via smartphone, et dont la face de son activité s’est totalement transformée grâce au dernier volet de la saga : Le Réveil de la Force.

Avant Star Wars, il y avait le Sphero et le Ollie, des petits robtos en forme de boules pour les loisirs et le divertissement, qui, une fois connectées permettent de jouer en réalité augmentée sur un smartphone à des applis de golf, de combat ou de dessin.

Adam Wilson et Ian Bernstein ont rencontré les équipes de Disney au cours d’un programme d’incubation pour startups, le TechStars, auquel ils avaient déjà participé en 2010 avant de lancer leur société Orbotix (rebaptisée Sphero cette année). Disney était un des partenaire de cet incubateur. Les deux fondateurs, avaient réussi leur coup avec leur produit phare, le Sphero, qui se vend bien mais qui selon eux manquait d’une touche de personnalité. Leur objectif en retournant à TechStars était de se rapprocher d’un designer qui pourrait leur apporter des conseils pour modifier le Sphero et lui donner plus de caractère. Ils ne pensaient pas si bien tomber…

Pendant les 90 jours du programme d’incubation, ils ont eu la chance de côtoyer le PDG de Disney, Bob Iger, et cette rencontre a tout fait basculer. Pendant une de leurs entrevues de 15 minutes avec Bob Iger, celui-ci sort son téléphone portable et leur montre des photos. « Ne serait-ce pas génial si vous fabriquiez un produit sous la forme d’un jouet qui ressemble à ça ? » leur glisse Bob Iger dans la conversation. Adam et Ian ne le savent pas encore, mais ils ont sous leurs yeux leur futur produit qui fera de Sphero un succès planétaire : le robot BB8.

Les membres de l’équipe Sphero se mettent au travail sur le champ et en une nuit produisent un modèle imprimé en 3D d’un Sphero modifié auquel ils ont rajouté une tête. Ils préparent rapidement une vidéo de démonstration et l’envoient à Bob Iger. Quelques emails et coups de fil plus tard, la sentence tombait : Orbotix obtenait les droits de licence de la marque Lucasfilm et devait se retrouver dans les rayons des magasins le 4 septembre 2015 pour le Force Friday, le jour où sont lancés les produits dérivés Star Wars.

Et ce fut le cas ! Peut-on dire que cet accord de licence avec Disney ait changé l’avenir de la startup Sphero. Oui, bien sûr ! En un mois, le BB-8 s’est autant vendu que des Sphero en 4 ans ! Chaque heure de ce fameux 4 septembre 2015, 2 000 BB-8 étaient écoulés… Un remarquable chiffre mais une cadence dure à tenir pour l’équipe. Depuis, l’entreprise a plus que doublé ses effectifs et sont 100. “Nous développons d’autres choses, et faisons de la recherche sur d’autres choses, et avons notre plannings qui est plein pour les 5 à 7 années à venir“.

Cet article Star Wars : Le Réveil de Sphero est apparu en premier sur H+ Magazine.

Star Wars : Le Réveil de Sphero