Un robot imprime une maison en moins de 10h

L’impression 3D est-elle l’avenir du BTP ? C’est la question que nous posions dans notre sujet de juin dernier. A en croire le robot du jour développé par PassivDom, c’est oui !

Des murs, un toit, un plancher… Le robot d’impression 3D, mis au point par l’entreprise ukrainienne Passivdom, est révolutionnaire. Ce dernier est capable d’imprimer des pièces pour de minuscules maisons. Prenez une maison de 35 mètres carrés et ce robot vous l’imprime en huit heures environ. Couche par couche, le robot à sept axes imprime des murs de 20 cm d’épaisseur, le toit et le plancher, constitués de fibres de carbone, de polyuréthane, de résines, de fibres de basalte et de fibre de verre.

A Passivdom house

Bon, évidemment, les fenêtres, les portes, la plomberie ou encore les systèmes électriques doivent être ensuite ajoutés. Ce serait trop beau… Une fois terminées, les maisons, qui utilisent 20 fois moins d’énergie qu’un logement normal, sont complètement autonomes et mobiles, connectées à un réseau IoT afin de pouvoir piloter tous les appareils à distance depuis son smartphone. Pour l’électricité, le toit est doté de panneaux solaires qui alimentent le climatiseur. Pour l’eau, celle-ci est collectée et filtrée par un système hydrique qui absorbe l’humidité présente dans l’air. Des maisons qui disposent également d’un système d’égouts indépendant. Quant aux systèmes de contrôle de la qualité de l’air, ils sont tout simplement pourvus d’algorithmes d’apprentissage automatique ce qui leur permet de s’adapter selon les usages et situations propres à chaque habitat.

Moderne, efficace et écologique

Côté tarif, les maisons PassivDom sont accessibles dès 31 900 dollars pour le modèle le plus petit (35m2) et sont disponibles en pré-commande en ligne en Ukraine et aux Etats-Unis. Une fois à l’intérieur, vous profitez alors d’un grand espace ouvert et lumineux avec une petite cuisine. Sans oublier la salle de bain. Un modèle qui ne comprend pas de chambre séparée. Pour le dodo, c’est donc canapé-lit. PassivDom propose également deux autres modèles de maisons et peut créer des structures personnalisées. Seuls les modèles haut de gamme sont livrés avec des meubles.

A Passivdom house

Une solution moderne, efficace et écologique donc, à un prix relativement abordable. A l’heure où construire une maison de façon traditionnelle peut coûter beaucoup d’argent comme autant de temps. Cela permet ainsi à un certain nombre de constructeurs de maisons d’automatiser une partie du processus de construction. Ce qui n’est pas négligeable. Des villas idéales pour celles et ceux qui rêvent de vivre en pleine nature. Loin de la folie urbaine. En alliant confort et bien-être.

Sachez enfin que PassivDom n’est pas la seule firme au monde à utiliser l’impression en 3D pour construire des maisons. D’Apis Cor (San Francisco) à Dus Architects (Amsterdam) en passant par Branch Technology (Chattanooga, Tennessee), de plus en plus d’entreprises mettent au point leurs propres technologies d’impression 3D pour concevoir des bâtiments du futur, plus rapidement et à prix réduit. Bref, cette technologie en pleine effervescence n’a pas fini de nous surprendre.

Cet article Un robot imprime une maison en moins de 10h est apparu en premier sur Humanoïdes.

Un robot imprime une maison en moins de 10h