Verily (Google) va mettre au point des robots chirurgicaux

Verily, anciennement appelée Google Life Sciences et détenue désormais par la société Alphabet (la holding de Google), a commencé son partenariat avec Ethicon, une filiale du groupe pharmaceutique Johnson & Johnson. Ensemble ils vont mettre au point des robots chirurgicaux nouvelle génération.

Johnson & Johnson a annoncé par voie de communiqué de presse que cette collaboration conduira à la création d’une société de solutions chirurgicales baptisée Verb Surgical. Inc. Son objectif ? Faire coexister dans les salles d’opérations, les applications de pointe en robotique avec le meilleur de technologie médicinale.

Les chirurgiens utilisent déjà des robots pour les assister dans des opérations où l’humain n’est pas assez précis, comme tenir des instruments sur une longue durée ou la chirurgie mini-invasive. Mais Verb Surgical a l’intention d’aller encore plus loin.

Nous croyons que Verb Surgical a le potentiel de changer l’avenir de la chirurgie, et pas seulement celui de la robotique chirurgicale“, a déclaré Gary Pruden, PDG de Johnson & Johnson. “L’équipe a déjà fait des progrès significatifs sur la plate-forme robotique, qui est en train d’être mise au point pour être utilisée à travers une multitude de spécialités chirurgicales. Nous allons travailler en étroite collaboration avec l’industrie pharmaceutique, celle de la biotechnologie, des dispositifs médicaux et de diagnostic, les groupes de défense des droits des patients, et les chercheurs universitaires, de différentes manières et sur une longue période”.

Cette première création de société fait suite à la déclaration d’Alphabet Inc. début décembre sur la capacité de Verb Surgical, sa première société depuis la création de la holding de Google, à travailler sur des projets ambitieux tels que des lentilles de contact spéciales pour les diabétiques, les robots chirurgicaux et le data mining pour l’analyse de l’ADN.

Cet article Verily (Google) va mettre au point des robots chirurgicaux est apparu en premier sur H+ Magazine.

Verily (Google) va mettre au point des robots chirurgicaux